Tous les articles taggés : collection

Mes précieux !

Le seul ennui des collections, c’est qu’elles prennent souvent beaucoup de place… C’est le cas de mes 155 carnets (au dernier recensement) qui, non contents d’occuper mes tiroirs, ont pris désormais possession des étagères de mon bureau. Je ne résiste pas au plaisir de partager mes récentes acquisitions ! Il était déjà question de carnets ici, ici, ici aussi, encore ici, ici également, et enfin là ! Publicités

PoétiCadeau n°3

On connaissait le cahier de chant, le champ de coton, mais pas le cahier de coton… Ce poéticadeau prouve qu’il existe ! Cet objet de la ligne 13 de Maison Martin Margiela est le pendant parfait de la jolie plume dont j’ai parlé précédemment. D’un facture impeccable, ce cahier d’apparence très sage s’ouvre et dévoile des pages… en tissu ! De quoi écrire sans craindre les taches d’encre et sans perdre la trame de l’histoire… Peut-être même qu’en cas d’erreur ou d’insatisfaction, le texte s’efface après un passage à 30° en machine !

Carnets 6/6

Carnets à toucher… Grainés, en velours, en peau, en carton embossé, en cuir souple, en carton vernis, en tissu : la texture du carnet, c’est important, car avant d’y consigner ses pensées, on l’ouvre de nos mains. Mention spéciale pour le petit carnet en haut, au centre : en plus d’être le plus petit de ma collection (6 x 8 cm), il est admirable à plusieurs niveaux : couverture rembordée, embossée, vernie avec inclusion de paillettes rouges, excellent papier intérieur, marque page avec une breloque en métal, petite pochette à soufflet et élastique. Il est issu de la collection « Carnets d’Orient », éditée par Clairefontaine. J’espère que vous avez aimé cette « semaine carnets ». Moi, comme tout bon collectionneur qui se respecte, je ne peux m’empêcher de penser : « Finalement, il n’y en a pas tant que ça ! »…

Carnets 5/6

Carnets de passions, bis ! Adorateur de typographie et inexplicablement subjugué par la tour Eiffel, me voilà servi… On trouve aussi un souvenir des couvertures de cahiers de notre enfance (déclinés en rouge, bleu, vert, orange, gris, et violet), des cartons à dessins… En bas à droite, un carnet rechargeable en métal, qui m’a longtemps accompagné au quotidien. En bas, un carnet absolument pas sataniste, mais qui était offert avec un jeu de tarot divinatoire !