Tous les articles classés dans : lieux

Le Tokyo de Daido

« Pour moi, déambuler dans les rues, un appareil photo à la main, est une seconde nature ». Daido Moriyama, 77 ans, l’un des photographes les plus célèbres du Japon, s’expose à la Fondation Cartier jusqu’en juin. Un photographe et un Japon loin des clichés.

Publicités

La Divina Commedia

Ici, nul besoin de traverser l’Enfer ou le Purgatoire : on atteint directement le Paradis, à la faveur de plats hauts en saveurs, simplement mais parfaitement exécutés à partir d’ingrédients de grande qualité.

Une soirée à Molitor

Monument Art Deco, elle fut la piscine la plus courue du tout Paris durant 60 ans. Il faut dire que tout, ou presque, se passait ici : de l’apparition du premier bikini aux défilés de mode, des galas, d’inoubliables soirées…  Presque totalement détruite en 2012 (à l’exception d’une façade et de quelques éléments), Molitor renaît 2 ans plus tard en conservant sa personnalité. Mais ne vous attendez pas pour autant à trouver un lieu 100 % art deco, qui serait resté « dans son jus » : le nouveau Molitor est un dosage (réussi ou non selon les goûts) entre un fastueux héritage et du contemporain tendance street art. Il faut sans doute y voir un clin d’œil aux années ’90 durant lesquelles Molitor, totalement laissée à l’abandon, fut investie par plusieurs street artists qui l’ont intégralement recouvert de graphs et de tags. La piscine, désaffectée, a même été le lieu d’une rave party de 5 000 personnes en avril 2001 ! Ayant eu la chance, en 2015, de participer à une réunion de travail dans ce cadre sublime, je …

Conscious eating

Dans un précédent article, nous avons parlé de Vegebowl, ce restaurant végétarien qui propose pourtant du poulet aux noix de cajou, une salade de crevettes ou des nems au porc ! Son secret : le seitan, un aliment issu de la protéine de blé, contenant donc 1/3 de protéines, de la vitamine B2 et du fer, quasiment aucune graisse, et pas de cholestérol ni purines. Il se prête surtout à toutes formes de préparations et transformations, c’est pourquoi on peut lui donner une texture et une saveur de jambon, de crevette, de poulet… Cette expérience est intéressante car elle peut nous faire réfléchir à ce que nous mangeons : que voulons-nous pour notre corps ? De quoi avons-nous besoin et de quoi avons-nous envie ? Un nombre croissant de personnes se tournent vers le végétarisme suite à cette prise de conscience. En leurs temps déjà, Léonard de Vinci, Voltaire, Charles Darwin, Victor Hugo, George Sand, Franz Kafka et Albert Einstein avaient choisi d’être végétariens… Ce n’est peut-être pas si bête 😉 Sur son site, Philippe …